Bienvenue sur JurisPedia! Vous êtes invités à créer un compte et à contribuer après avoir confirmé votre adresse de courriel. Dès lors, vous pouvez ajouter un article en commençant par lui donner un titre en renseignant ce champ:

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les avertissements juridiques. Il y a actuellement 3 531 articles en construction permanente...

Épistémologie du droit

Un article de JurisPedia, le droit partagé.
Aller à : Navigation, Rechercher
Cet article est une ébauche relative à une thématique juridique, vous pouvez partager vos connaissances juridiques en le modifiant, vous pouvez également faire une recherche dans le moteur...

Recherche dans l'internet juridique International.png
Google Custom Search

Accueil

Le terme "épistémologie" vient des mots grecs <επιστήμη> épistémê - «connaissance», «science» - et <λόγος> logos - «discours». Selon le Vocabulaire technique et critique de la philosophie de A. LALANDE (PUF, Paris, 2006, p.320, partiellement consultable en ligne ici), "ce mot désigne la philosophie des sciences, mais avec un sens plus précis. Ce n'est pas proprement l'étude des méthodes scientifiques, qui est l'objet de la Méthodologie et fait partie de la logique. Ce n'est pas non plus une synthèse ou une anticipation conjecturale des lois scientifiques (à la manière du positivisme et de l'évolutionnisme). C'est essentiellement l'étude critiques des principes, des hypothèses et des résultats des diverses sciences, destinés à déterminer leur origine logique (non psychologique), leur valeur et leur portée objective".

Il s'agit, pour reprendre la formule du professeur ATIAS de savoir "de quelles façons les données acquises de la science sont-elles acquises?" Toutefois, le statut de science n'est pas évidemment reconnu au droit (Le droit est-il une science?). Par conséquent, l'épistémologie doit être entendue au sens large comme "l'étude critique des événements qui émaillent l'histoire du corps de connaissance qu'une collectivité savante alimente, corrige, travaille, et dont l'objet est relativement déterminé" (Chr. ATIAS, épistémologie juridique, Dalloz, Paris, 2002, p.2-3).

L'épistémologie du droit est donc l'étude du droit en tant que processus de production de connaissances juridiques.

Voir aussi