Bienvenue sur JurisPedia! Vous êtes invités à créer un compte et à contribuer après avoir confirmé votre adresse de courriel. Dès lors, vous pouvez ajouter un article en commençant par lui donner un titre en renseignant ce champ:

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les avertissements juridiques. Il y a actuellement 3 532 articles en construction permanente...

Veni, Vidi, Libri

Un article de JurisPedia, le droit partagé.
Aller à : Navigation, Rechercher


Cet article est une ébauche relative au droit français, vous pouvez partager vos connaissances juridiques en le modifiant, vous pouvez également faire une recherche dans le moteur...'
'
Recherche en droit français Fr flag.png
Google Custom Search

France > Sites juridiques
Fr flag.png

L’association Veni, Vidi, Libri (VVL) a pour objectif de promouvoir les licences libres ainsi que de faciliter le passage de créations sous licence libre.

Exposé des motivation de l'association :

  • expliquer et expliciter les avantages (et inconvénients) des licences libres (avec notamment un travail de vulgarisation) aux auteurs;
  • mettre les logiciels libérés en relation avec la communauté Framasoft ;
  • accompagner dans la démarche de libération de leur création ; le cas échéant, comprendre les raisons qui les poussent à les laisser sous licence propriétaire et proposer des solutions alternatives ;
  • prodiguer des conseils adéquats au maintien du projet, aider à attirer d’autres publics, utilisateurs et contributeurs.

Le Wiki

Naviguer dans le projet

Au gré des pages :

  • Une présentation du fonctionnement du projet VVL.
  • Des retours d'expériences de développeurs et autres auteurs qui ont choisi de libérer leurs logiciels. Comme le développeur de e-Anim, celui de Factux, de SuperCopier, Ateliers de Géométrie, et de Charles Moir, directeur exécutif de Xara.
  • Une présentation des plateformes de développement coopératif dédiées aux logiciels — plus couramment appelées « forges » — qui rassemblent les projets open source dans un espace auquel développeurs, contributeurs et visiteurs peuvent échanger. Les grandes lignes à suivre pour promouvoir son logiciel libre sont aussi exposées synthétiquement.
  • Une présentation des plates-formes dédiées aux autres créations (littéraires, musicales, etc.), à visée commerciale ou non.
  • Une section à l'égard des non développeurs. Pourquoi, qui, comment aider ceux et celles qui ont décidé de placer leurs œuvres sous licences libres quand on n’a aucune compétence en la matière ?
  • Une série d'articles relatifs aux logiciels libres, à l'Art libre, aux licences libres ou aux systèmes juridiques sur lesquels elles sont fondées : sur Brevets les brevets, la Loi DADVSI, le droit à l'image face au droit d'auteur, une explication du multilicenciement et la présentation d'une étude portant sur la compatibilité entre contrats.

Un wiki international

  • Un glossaire trilingue est actuellement en cours de rédaction, avec l'aide d'ATLAS (Association de Traducteurs en Langues Appliquées de Stendhal) ;
  • Le wiki devrait être ouvert à un minimum de trois langues d'ici fin fevrier ;
  • Chaque licence dispose d'un espace de traduction spécifique