Bienvenue sur JurisPedia! Vous êtes invités à créer un compte et à contribuer après avoir confirmé votre adresse de courriel. Dès lors, vous pouvez ajouter un article en commençant par lui donner un titre en renseignant ce champ:

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les avertissements juridiques. Il y a actuellement 3 532 articles en construction permanente...

Contrainte comme cause de non-imputabilité en droit pénal (fr)

Un article de JurisPedia, le droit partagé.
Aller à : Navigation, Rechercher


Cet article est une ébauche relative au droit français, vous pouvez partager vos connaissances juridiques en le modifiant, vous pouvez également faire une recherche dans le moteur...'
'
Recherche en droit français Fr flag.png
Google Custom Search

France > Droit pénal > Droit pénal général > Responsabilité pénale > Causes d'irresponsabilité pénale > Causes de non-imputabilité
Fr flag.png



La contrainte est prévue par l'art. 122-2 du Code pénal :

« N'est pas pénalement responsable la personne qui a agi sous l'empire d'une force ou d'une contrainte à laquelle elle n'a pu résister ».

La contrainte en droit pénal évoque la force majeure du droit civil. C'est l'hypothèse où une personne commet une infraction sous l'emprise d'une force irrésistible ; elle est irresponsable parce qu'elle a été privée de sa volonté. Ex: personne convoquée en justice mais séquestrée. Cette définition permet de distinguer la contrainte de l'état de nécessité, dans lequel la personne peut choisir d'affronter le danger ou de commettre l'infraction.

Il y a deux types de contraintes : la contrainte physique et la contrainte morale.

Voir aussi

Plan droit pénal général (fr)