Bienvenue sur JurisPedia! Vous êtes invités à créer un compte et à contribuer après avoir confirmé votre adresse de courriel. Dès lors, vous pouvez ajouter un article en commençant par lui donner un titre en renseignant ce champ:

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les avertissements juridiques. Il y a actuellement 3 532 articles en construction permanente...

Quantum de la sanction pénale (fr)

Un article de JurisPedia, le droit partagé.
Aller à : Navigation, Rechercher


Cet article est une ébauche relative au droit français, vous pouvez partager vos connaissances juridiques en le modifiant, vous pouvez également faire une recherche dans le moteur...'
'
Recherche en droit français Fr flag.png
Google Custom Search

France > Droit pénal > Droit pénal général > Sanction pénale
Fr flag.png



Le quantum de la sanction pénale est une question qui a été largement bouleversée par le (nouveau) Code pénal. Il faut préciser que le montant ou la durée de la sanction est fixé par le texte d'incrimination sauf dans l'hypothèse de peines de substitution. Mais, contrairement à l'ancien Code pénal qui édictait une fourchette, le Code pénal ne fixe plus que des maxima : telle infraction est punie de telle peine au plus. Très souvent, les textes d'incrimination prévoient à la fois une peine privative ou restrictive de liberté et une amende. Néanmoins, en vertu d'un article de la partie générale du Code pénal, l'art. 132-17, le tribunal peut ne prononcer que l'une des peines encourues pour les infractions dont il est saisi. Art. 132-17 :

« Aucune peine ne peut être appliquée si la juridiction ne l'a expressément énoncée. La juridiction peut ne prononcer que l'une des peines encourues pour l'infraction dont elle est saisie »,

et cela même en matière de crime.

Dans certains cas, le tribunal peut, et doit, atténuer la sanction pénale ou prononcer une peine supérieure au texte d'incrimination. Il y a une hypothèse particulière qui est le concours d'infraction. En cas de réitération d'infractions, le juge n'est pas libre de fixer le montant de la peine.

Dans la compréhension de la récidive ou de la réitération, une remarque d'ordre général s'impose. La récidive ou la réitération induisent à penser qu'il n'y a que deux infractions commises, or il peut y avoir un plus grand nombre d'infractions commises, certaines en état de récidive, d'autres en état de réitération, certaines sans incidence sur le quantum de la peine.

Voir aussi